Le citron, le trésor de Menton

Citrons de Menton Le Petit Marseillais

Le citron est la star de Menton. Partons à la découverte de cette ville et de ses restanques magnifiques.

Jaune comme le soleil qui le fait pousser, au jus sucré et à la peau épaisse, le citron de Menton a tout bon ! C’est d’ailleurs lui qui a fait la notoriété de cette petite ville nichée entre les portes de l’Italie et la belle bleue. Le doux climat de la Méditerranée, couplé à un relief entre mer et montagne où le ciel est avare d’eau mais pas de soleil, produit ces agrumes aux arômes des plus subtils. Les gourmets le savent: le citron de Menton n’est pas un citron comme les autres!

Un fruit rare et précieux 
Riche en acides et en essences, sa peau regorge d’huiles essentielles qui lui confèrent des qualités olfactives et gustatives plébiscitées par les grands chefs. Peu aigre, avec une teneur en sucre quatre fois supérieure à celle des autres citrons, le citron de Menton est aujourd’hui denrée rare, donc précieuse… Une quinzaine d’agrumiculteurs passionnés le cultivent dans la région, sur les territoires de Menton, Roquebrune, Sainte-Agnès et Castellar. Ils en produisent chaque année près de 100 tonnes. C’est peu mais suffisant pour entretenir la légende de ce fruit béni des Dieux. 

Le citron et l’Eden perdu 
Car le mythe qui raconte l’arrivée du fruit à Menton remonte à la création de l’Humanité. Il raconte que quand Adam et Eve furent chassés du paradis terrestre, Eve emporta un citron. Adam lui demanda de s’en débarrasser mais tout au long de leur voyage, Eve ne trouva aucun paysage digne à ses yeux d’accueillir ce fruit d’or. Quand les amants originels arrivèrent à Menton, Eve crut voir son Eden perdu. Ils décidèrent alors de déposer le citron dans ce lieu enchanteur.

Douceur de vivre
Qu’on y croit ou pas, la légende ne dit rien d’autre que la French Riviera est un des plus beaux endroits du monde ! En plus, les citrons poussent sur des terrains en terrasses protégés par des montagnes de 800 à 1 200 mètres, qui bloquent les vents du nord. En provençal, ces terrasses s’appellent restanques. Pour se fondre dans le décor, il faut adopter l’accent rocailleux du coin et prononcer « restanqueu », en laissant trainer le « eeeeeeeuuu ». 

Le citron: des saveurs et des vertus
Sa peau parfumée s'utilise dans la traditionnelle tarte au citron ou bien râpée sur des carpaccios de poissons. Son jus peut aussi aromatiser l’huile d’olive. Une part de la récolte est confite à l'orientale durant deux mois dans du jus de citron, du sel et du sucre. Il peut remplacer le vinaigre, accompagner les plateaux de fruits de mer ou même déglacer les poêles. 


Villégiature de poètes 
Les citrons ne sont pas les seules à apprécier le petit de Menton village baigné de flots bleus et réputé pour ses jardins en escaliers. Les poètes ont souvent été inspirés par la lumière douce et sensuelle de Menton. L’artiste bohème Jean Cocteau, par exemple, y avait élu domicile et a contribué à la notoriété du lieu. On imagine que les citrons y sont aussi un peu pour quelque chose. 

Source: